Le café des anciens

Discutons ici de comment c'était bien avant l'explosion atomique.

Avant que baby-boss pique sa crise il y a un peu plus d'un mois ou avant que des inconscients décident de le mettre à la tête de nunu y'a 5 ans (qui par effet boomerang a acté l'atomisation de ce qui définissait Numerama) ?

Je vais expédier la deuxième option. Le poney en chef a beau étaler le passage de 15 à 100 millions de visites par an, ça ne masquera jamais l'odeur de merde éditoriale émanant de la fine équipe de nigauds du numérique qu'il s'est constitué en quelques années. Passons.

Nous reste donc la première option : l'atomisation des forums de nunu. Je viens de remarquer que le camarade Staline a carrément dézingué tout l'historique. Absolument tout. Ce n'est même plus seulement read-only comme ça l'était depuis 1 mois : les forums n'ont jamais existé. Outre le fait qu'il est révoltant de subir les décisions expéditives de ce sinistre imbécile heureux (restons polis), pour être honnête, je m'y attendais, alors passons aussi sur ses actions si prévisibles.

Ce qu'il me manque sur le système primitif de nunu maintenant :

  • Le bump naturel des sujets quand des contributions sont ajoutées.
  • Les notifications de réponse à mes posts.
  • Le système de citations. C'est pas tant pour moi (car j'édite en principe mes walls sous mon éditeur favori et je travaille donc mes quotes à la main), plutôt pour les autres car ça augmente la qualité des contributions.
  • La prévisualisation (même si le système actuel semble tellement primaire que c'est finalement peu utile).
  • Posts chronologiques vs posts threadés (c'est un vieux débat en fait, mais je reste toujours surpris que Discourse ne propose pas les deux).
  • L'horodatage.
  • Les PM. Je m'en servais très peu en vérité, mais c'est parfois utile.

Et en gros, tout ce qui fait le sel d'un forum digne de ce nom, d'une communauté. Tout un tas de petites fonctionnalités que je ne relèverai pas forcément, mais que les poneys élevés en twitto-facebooko-sphère confinée n'utilisent pas.

Ce n'est pas un oubli, c'est une fonctionnalité. Leur absence est là pour rendre la conversation éphémère. Pas de notification qui relançaient la discussion. Pas de suivi ("bump") qui incitait à la poursuivre.

J'ignorais l'effacement de l'ancien forum, qui a suivi le pénultième dans les oubliettes de la marche vers le progrès.

Le temps long, pour cette génération, c'est 48 heures. On tweete, on buzz, et on oublie. La nouvelle communauté n'a plus d'histoire. Elle flotte dans le présent. Le passé (colonial, patriarcal, bourgeois en un mot) est haîssable. A quoi bon s'encombrer de vieux écrits puisque de toutes façons, on va tout changer.

La verticalité est revenue. La nouvelle communauté n'a plus de dimension horizontale (les MP, la création de sujets). C'est bien à son atomisation que nous avons assisté.

Nous devrions nous féliciter qu'elle ne se confine pas à 280 caractères ni ne s'exprime avec des mèmes idiots.

Tout espoir n'est pas perdu.

Plus précisément, je pense qu'il s'agit simplement de la désinstallation de Discourse de leur côté.

La catégorie "sur Numerama" était celle des articles des poneys, et les commentaires sont restés, y compris pour les vieux articles. Je parie ma chemise qu'en fait, la BDD était doublée pour les commentaires dans cette section : celle de Discourse + celle de leur système-neuneu (qui a aussi initialement importé les commentaires d'avant le rachat). Reste donc la BDD du système neuneu.

Mais les forums de la communauté ont disparu. Totalement. Il faut dire que ça a peu d'intérêt pour un poney qui pense que le lecteur ne mérite pas d'être lu comme lui, et encore moins de créer ses propres sujets, non mais quelle hérésie vous imaginez ?!

Verticalité, oui. C'est exactement ça. Staline powa.