L'assommante ubiquité de Youtube

Début novembre, j'ai reçu un e-mail de la Direction Générale des Finances Publiques pour m'informer que mon avis de CFE (Cotisation Foncière des Entreprises) était disponible sur impots.gouv.fr. Très honnêtement, je me fous royalement de tout ça puisque ma CFE est réglée automatiquement, mais quand le fisc m'écrit, je lis, c'est un principe.

Bon. On m'informe qu'un tutoriel est disponible pour "consulter et payer sa CFE".

Malgré l'humour extrêmement limité de cet organisme d'État ô combien respectable, il reste amusant de constater qu'un tutoriel existe pour payer ses impôts d'entreprise. Autant je comprends que les largués du web en 2020, aussi marginaux soient-ils, puissent avoir besoin d'aide pour naviguer sur un site, autant j'ai du mal à les imaginer s'en sortir pour gérer ne serait-ce qu'une micro-entreprise. Mais admettons que ce n'est pas la même chose et laissons les autorités pondre des notices d'utilisation qui, comme chacun sait, partent du principe que le con sait lire et compter et absolument rien d'autre. Mieux : reconnaissons tout de même que parfois on y apprend des choses, et suivons-les dans cette pédagogie pour neuneus.

Comme toujours quand je m'apprête à cliquer sur un lien dans un e-mail, je vérifie l'adresse. Aucun problème, c'est sur gouv.fr (https://www.impots.gouv.fr/portail/node/11627), on peut difficilement avoir plus confiance, alors j'ai cliqué. Et là, surprise : l'adresse redirige sur un tutoriel vidéo.

Passons sur le fait que j'exècre les tutoriels vidéo au plus haut point quand absolument rien ne le justifie. Même s'ils sont bien faits. Naviguer sur impots.gouv.fr ne fait pas partie des choses qui justifient un tutoriel vidéo. Par exemple, ce n'est pas là que je vais apprendre à monter une étagère, à faire du tricot ou à lacer mes baskets. Il n'y a pas de manipulation tordue à opérer, ce n'est que de l'administratif, gouv.fr est destiné à être accessible aux plus neuneus d'entre tous les Français, et dieu sait qu'il y en a. C'est d'ailleurs un exemple typique de simplicité d'interface, épuré comme tout bon site web qui se veut essentiellement utile devrait l'être. Bref, les tutos vidéo de ce genre sont légion, ça me rend dingue et ça fera probablement l'objet d'un autre sujet sur la vertigineuse dépendance de la population à la vidéo et/ou sur son aversion de la lecture, l'un n'allant peut-être pas sans l'autre.

Je pourrais également développer sur le contenu soporifique de 6 minutes et 39 secondes où on vous explique par exemple que pour consulter votre avis de CFE, vous devez cliquer sur le bouton "Accès aux avis de CFE". Agueugueu. Mais je m'égare à nouveau sur l'impertinence insultante des notices d'utilisation.

Non, le titre du sujet résume assez bien où je voulais en venir : pourquoi diable faut-il que cette vidéo du service public français se retrouve sur Youtube ? Vous savez, je n'aurais rien contre le fait qu'on y ait mis une copie sur Youtube. Après tout pourquoi pas ? Ce qui me dérange, c'est que le lien officiel sur impots.gouv.fr redirige sur Youtube. Pas sur Dailymotion (qui, malgré son nom, est français) ou Peertube (qui a le mérite d'être libre et décentralisé). Non, Youtube.

Je suppose qu'il est plus sûr pour l'État de profiter de l'infrastructure de Youtube, prête à fournir des vidéos à tous les Français, à toute heure. Alors que Dailymotion est peut-être trop petit et que monter une instance Peertube nécessiterait aussi que l'infrastructure suive. Mais bon sang, ce n'est pas comme si c'était le méga buzz du chaton qui fait pouet. Sur 67 millions de Français, une partie seulement ont une entreprise, et une infirme partie d'entre eux ont besoin de ce tutoriel, et sur ces âmes égarées, toutes n'auront pas besoin de cette vidéo au même moment. Alors je ne suis pas d'accord. Youtube n'était pas nécessaire. Et j'en ai assez que la France n'accorde qu'une importance minime à sa souveraineté nationale.

Outre la vertigineuse dépendance de la population à la vidéo et son aversion de la lecture, outre l'impertinence insultante des nouvelles notices d'utilisation, la redirection étonne. Un embed dans une page du site eut été plus inclusif, et évité la distraction des suggestions et surtout, surtout, l'inqualifiable affront du popup bloquant "Identifiez vous".

On peut aussi faire remarquer que le discours sur le réchauffement climatique sera du flan tant que nos dirigeants ne montrent pas l'exemple en renonçant aux vidéos énergivores, pour ramener ses administrés dans le chemin vertueux de la lecture.

Navrant.

Parlons-en de cette popup... Youtube est de plus en plus indigeste chaque année.

Cette année, il y a cette popup. Quasi systématique. NON, JE NE VEUX PAS ME CONNECTER, MERDE ! SI VOUS NE VOULEZ PAS QU'ON REGARDE VOS VIDÉOS SANS ÊTRE CONNECTÉS, ALORS NE LE PERMETTEZ TOUT SIMPLEMENT PAS AU LIEU DE FAIRE VOS SIMAGRÉES !

Mais le truc qui me rend le plus fou avec Youtube, qui me fait véritablement hurler, et qu'il n'y avait pas encore l'année dernière : cette putain de connerie de tuiles en slide qui s'affichent par-dessus la vidéo environ 20 secondes avant qu'elle se termine, et qu'on ne peut pas enlever bordel à chiotte ! Le pire du pire que même les annonceurs les plus pervers n'avait pas encore osé faire. Je note que ce n'est pas le cas sur toutes les vidéos, mais c'est souvent. Et quand ça arrive, évidemment, très souvent ça cache des parties essentielles. Alors tu rejoues la vidéo pour voir si y'a moyen de les enlever, mais non, rien à faire. Ce genre d'affront à l'utilisateur me fout dans une colère noire. La monétisation, je veux bien comprendre, mais ça non, c'est juste infâme.

Si ça reste comme ça, je ne comprendrai pas comment cette plateforme pourrie peut continuer à avoir du succès, et je n'admettrai pas que les gens puissent accepter ça sans broncher, que ce soit ceux qui regardent ou ceux qui produisent les vidéos.

Si, il y a moyen d'enlever ces tuiles. Il faut cliquer sur la croix de fermeture, puis cliquer à nouveau dans l'image pour relancer la video. La barre d'espace revient alors son fonctionnement normal : toggle play/stop, sans tuiles.

Par contre, personne n'a trouvé comment virer le popup. On peut le masquer, mais l'interuption de la video est toujours présente.

Je sais encore fermer des fenêtres, merci. Je suis persuadé d'en avoir vu qu'il était impossible de fermer, et plus d'une fois. Peut-être un choix des youtubeurs... si je le revois, je le posterai ici. J'ai un honneur à sauver quand-même.

Je te met au défi de virer celles qui sont à la fin de cette vidéo :

J'avoue que ça me gênerait beaucoup moins si c'était une ponette moche et sans cervelle qui quittait la scène. J'avoue.